Chaussons à pompons

 

 

Chaussons à pompons

Voilà, je suis enfin de retour sur la blogosphère!
Pendant plus d’un mois je n’ai plus eu envie (ni trop l’occasion non plus il faut bien se l’avouer…) de reprendre le tricot ou le crochet.
Assez bizarre connaissant mon engouement pour les travaux d’aiguilles, me direz-vous? Eh oui je sais!!!
Et du coup il n’y a pas eu de nouveaux articles non plus… forcément!
En réalité je pense surtout que j’ai eu besoin de m’octroyer une vraie pause, de vraiment lâcher prise pendant quelque temps.

Démission

Mais au centre de toute cette remise en question il y a eu un événement marquant: ma démission!! En effet, je prenais la décision de quitter la société pour laquelle je travaillais depuis plus de 8 ans pour me tourner vers un autre horizon.
Autant de remises en question et d’interrogations en tout genre qui méritaient que je me donne le temps de la réflexion.
Et au final, accepter cette nouvelle proposition et faire le grand saut dans le vide! Avec des objectifs personnels orientés vers une meilleure qualité de vie et bien entendu la création qui est et reste mon moteur!

Blessure

Et comme si ça ne suffisait pas, il a fallu que je sois immobilisée à la suite d’une mauvaise chute…coude luxé et fracturé! OMG!!!
Alors je reçois les choses comme elles se présentent à moi et je profite de ce temps que les événements mettent à ma disposition pour repenser la direction de mon blog et de Woolanita. J’ai déjà certaines pistes et je laisse mûrir les idées qui viennent au gré de ces journées automnales. Stay tuned!!!

Layette

Chaussons à pompons

Par conséquent je n’ai pas grand chose à vous montrer pour le moment, mais soyez assurés que j’ai des projets plein la tête et j’ai vraiment trop hâte de les partager avec vous, dès que j’aurais récupéré toutes mes facultés.
J’ai quand même fait chauffer un peu mes aiguilles il y a de cela quelques semaines lorsque l’une de mes collègues a donné naissance à une adorable petite princesse pendant ma pause, et que je n’ai pas su résister à l’envie de lui tricoter une paire de petits chaussons tout roses.
Vous connaissez le modèle, je l’ai déjà réalisé ce printemps (Layette) mais cette fois-ci je l’ai agrémenté de petits pompons trop mignons…fondance absolue <3 <3 <3

Sets de table tricotés en coton

 

set de table tricoté en coton

C’est l’été, il fait chaud, très chaud même!! Bref c’était la canicule la semaine dernière et je n’ai pas réussi à tricoter autre chose que du coton!
J’ai bien essayé d’avancer sur mon petit pull tout doux en mohair, mais rien n’y a fait! Je n’y suis pas arrivée…ce n’était carrément pas agréable!
Pourtant il a bien fallu que je trouve de quoi occuper mes petites mains en cette période estivale… Surtout que la saison 3 de Casa de Papel est sur Netflix!!! Yeah!!!!
Alors en fouillant tout au fond de mes tiroirs à idées pendant un de mes footings matinaux (oui je sais, ma vie est palpitante), je me suis rappelé que j’envisageai de faire des nouveaux sets de table pour l’extérieur…il y a de cela déjà quelque temps 😉

Mobilier de jardin

Il y a deux ans on a troqué notre vieux mobilier de jardin contre un magnifique ensemble en métal d’une célèbre marque française…cocorico!!!
Tout beau tout clinquant mais voilà le métal quand c’est froid ça va, mais quand ça chauffe impossible de le toucher!
Mais honnêtement je ne me voyais pas cacher cette jolie table avec une quelconque nappe, donc je me suis rabattue sur des sets que j’avais déjà depuis de nombreuses années…
Sauf qu’ils sont en plastique et que je ne trouvais pas l’association franchement des plus sympas. J’ai donc commencé à imaginer ce que je pouvais bien bidouiller pour remédier à tout ça.

Inspirations

En me baladant dans les magasins de déco, je suis tombée sur des petits sets crochetés en coton chez Zara Home.
Ils ont été crochetés en rond, mais je pouvais aussi adapter l’idée et en faire des rectangulaires et au tricot s’il vous plaît!
Pour les couleurs, je n’ai pas hésité trop longtemps. Ma grande L. était affairée à son cahier de vacances sur la table de la terrasse et elle avait un joli ruban violet noué à son poignet.
Et quand je l’ai vu posé sur la table gris anthracite, j’ai de suite craqué pour cette association de couleurs.
Sachant qu’en plus les chaises sont couleur figue, la combinaison de couleurs était toute trouvée.

set de table tricot en coton

Tuto

 

J’avoue que je ne me suis pas franchement cassé la tête. J’ai mesuré les sets de table que j’utilisais déjà car je trouvais que leur taille était idéale.
Un échantillon de quelques rangs et une banale règle de 3 et en avant! Comme je ne voulais pas que mon set roulotte sur les côtés, j’ai fait une bordure en point mousse afin de lui garantir une meilleure tenue.
Et voici mon tutoriel pour un set: Il vous faut moins de 2 pelotes de Drops Paris de la couleur de votre choix (ou toute autre laine qui se tricote avec des aiguilles n°5) et bien sûr  des aiguilles n°5!!
Monter 54 mailles et tricoter au point mousse pendant 3 cm. Puis tricoter 6 mailles en point mousse, 42 mailles en jersey, puis finir par 6 mailles en point mousse. Continuer ainsi sur chaque rang jusqu’à ce que votre ouvrage mesure 41 cm. Tricoter ensuite 3 cm de point mousse sur toutes les mailles et rabattre. Une fois terminé, le set de table mesure environ 30 cm de large et 44 cm de haut.

Bon ben il ne me reste plus qu’à en tricoter 3 autres…Mais les vacances se profilent à l’horizon et je vais avoir un peu de temps pour tricoter à la plage ou à la piscine…Youpi!!!!

 

Coussin lama au tricot

coussin lama au tricot

Voilà… notre première née, notre bébé joli, a fêté ses 11 ans…et dans quelques semaines elle fera son entrée au collège! Mais comment est-ce possible? Je me souviens encore de chaque minute de ce jeudi 10 juillet 2008, de toutes ces émotions qui nous ont transformé à tout jamais en heureux parents! La voici déjà si grande et il ne faut pas se mentir: elle nous échappe déjà un peu 😉

Évidemment que je sais que c’est le lot de tous les parents, mais il est des étapes comme celles-ci qui nous paraissent un peu plus difficiles à surmonter 🙂 Alors pour ne pas sombrer dans la pleurnicherie ambiante, on a fêté tout ça comme il se doit! Et comme à mon habitude, j’ai demandé à ma fille si elle avait un thème qui lui tenait particulièrement à coeur et on a choisi ensemble les différents détails de la déco.

Lama

Cette année c’est encore une bestiole qui était à l’honneur: Le LAMA :-)))) Ah ben voila! Moi aussi je veux un lama, mais un vrai hein! Comme ça je pourrais faire ma propre laine! Trop bien! Mais revenons à nos moutons, qui en l’occurrence sont des lamas….Il ne vous a probablement pas échappé qu’on en voit absolument partout! Nous voilà donc parties en quête de serviettes en papier et autres petites choses à parsemer sur la table de fête!

C’est maman qui l’a fait!

J’aime bien aussi dans la mesure du possible leur offrir une petite chose faite de mes blanches mains. Exit les pulls et les bonnets au mois de juillet, je lui ai donc confectionné un coussin en forme de lama….un dernier doudou en quelque sorte qui fera le lien vers l’adolescence…Ouh il faut que j’arrête avec mes mièvreries moi avant que je ne me mette à pleurer comme une madeleine….Direction Pinterest où je trouve toujours des idées très inspirantes. Et cette fois-ci encore, cette mine d’or a tenu ses promesses et j’ai trouvé mon bonheur.

Monsieur Lama sera réalisé en tricot et avec de la laine d’Alpaca bien évidemment ;-))))) Devinez un peu comment je l’ai baptisé? ben Serge, bien sûr!!! Mais ça n’a pas autant fait rire la minette…elle l’a rebaptisé « Heishi » parce que c’est une fille!! Ah bon????

coussin lama au tricot

Tuto

Comme très souvent je ne trouve pas véritablement de tuto qui me convienne ou qu’il n’en existe carrément pas, je bidouille quelque chose moi-même. Mais il ne vous a pas échappé que j’adore ça et une fois n’est pas coutume, je me suis lancée dans mes essais et autre triturations de laine et arrachage de cheveux au passage!

Pour réaliser l’animal il vous faudra: de l’Alpaca couleur beige (de la Drops Andes pour ma part), des aiguilles N° 9, du rembourrage synthétique et une aiguille à tapissier. Quelques reste de laine pour faire les oreilles, le museau et la petite couverture dorsale, je vous laisse composer 😉

Monter 26m avec les aiguilles n°9 et la laine Drops Andes. Tricoter 2 rgs jersey. A la fin du rg, augmenter 5m. Tricoter 1 rg endroit (=31m). A la fin du rg, augmenter 7m. Tricoter le rg suivant à l’envers. A la fin du rg à l’endroit, augmenter 5m. Tricoter le rg suivant à l’envers (43m.) A la fin du rg augmenter 3m, on a un total de 46m. Placer un marqueur au début du rg et tricoter en jersey pendant 12cm à partir du marqueur. Tricoter 1 rg à l’endroit puis augmenter 1m à la fin du rg =47m. Tricoter un rg à l’envers puis augmenter encore 1m à la fin du rg suivant à l’endroit =48m. Continuer en jersey pendant 4 rgs. A la fin du rg suivant, tricoter ensemble les 2 dernières m. =47m. Puis tricoter ensemble les 2 1ères m du rg suivant=46m. Au prochain rg, tricoter ensemble les 2 dernières m=45m. Au rg suivant à l’envers, rabattre 26m au début du rg et continuer en jersey sur les 18m pendant 19cm (soit 30 rgs). Tricoter ensemble les 2 1ères et les 2 dernières m du rang sur l’endroit, 3 fois de suite. Rabattre à l’endroit les 12 m restantes. Voilà la 1ère moitié de Serge est faite!!

Monter 26m. Tricoter 1 rg endroit, puis augmenter 5m à la fin du rg. On a 31m. Tricoter 1 rg envers et augmenter 7m à la fin du rang. On a 38m. Tricoter 1 rang envers. Au rang suivant à l’endroit, augmenter 5m à la fin du rang, on a 43m.Tricoter 1 rg endroit et augmenter 3m à la fin du rang, on a 46m.Tricoter un rg envers puis placer un marqueur. Tricoter en jersey sur les 46m pendant 12 cm à partir du marqueur. Augmenter ensuite 1m au début du rg à l’endroit = 47m. Puis 1 rg a l’envers. Augmenter encore 1m au début du rg à l’endroit = 48m. Continuer en jersey pendant 4 rgs. A la fin du 4ème rg, tricoter 2m ens. à l’envers = 47m. Commencer le rg suivant en tricotant 2m ens. à l’endroit = 46m. Au prochain rg tricoter les 2 dernières m. ensemble à l’envers = 45m. Sur le rg suivant à l’endroit, rabattre 27 m au début du rg et continuer ensuite tout droit en jersey pendant 19 cm (30 rgs) sur les 18m restantes. Tricoter ensemble les 2 1ères et les 2 dernières m du rang sur l’endroit, 3 fois de suite. Rabattre à l’endroit les 12m restantes. La deuxième moitié de Serge est terminée!!

Il ne vous reste plus qu’à coudre les 2 parties de Serge ensemble et à le rembourrer. Vous pourrez ensuite lui fabriquer des oreilles et un museau, ainsi qu’une petite couverture dorsale en crochet. Quelques brins de laine noire finiront sa petite frimousse!

Si vous avez des questions, ou souhaitez des informations complémentaires, n’hésitez pas à me contacter sur mon compte Instagram: @woolanita

 

coussin lama au tricot

Barrette tricolore au tricot

barrette tricolore au tricot

J’ai un petit côté patriotard et un certain penchant pour le bal du 14 juillet…ça fait très franchouillard je sais bien, mais je l’assume tout à fait ;-)))) Je nous revois enfant avec mon p’tit frère tenant fièrement nos lampions bleu-blanc-rouge avec nos petites mains tremblotantes car on craignait toujours qu’ils partent en fumée. On dansait sur les rythmes endiablés au bal des pompiers et on était autorisés à boire de l’Orangina….C’est dire à quel point c’était une soirée d’exception! Il flottait un air de fête et d’insouciance…les vacances etaient grandes à l’époque, on avait l’impression que l’été durait une éternité!!! Bref, c’était l’enfance et c’était la fête!

Cette période est bien lointaine, mais j’aime toujours autant les couleurs de notre beau drapeau tricolore et je ne manque pas une occasion de les mettre à l’honneur!

barrette tricolore au tricot

Marseillaise

Je me suis donc demandé ce que je pourrais bien réaliser avec ces 3 jolies couleurs pour célébrer notre fête nationale? Et j’ai pensé à ma petite R. Depuis l’été dernier, dès qu’elle entend que l’équipe de France de football (masculine ou féminine) va jouer, elle enfile sa robe marinière bleu-blanc-rouge de chez Petit Bateau. Bien évidemment, le maquillage est assorti à sa tenue et elle n’hésite pas à entamer la Marseillaise…je me demande bien de qui elle tient :-))))

Barrette tricolore

Bref, toujours est-t-il que sa tenue manque me semble-t-il d’une dernière petite « French touch » pour être tout à fait complète.
J’ai donc imaginé une petite barrette en forme de noeud aux couleurs de notre beau pays.
Je n’ai pas eu trop de difficultés à trouver de la laine dans les 3 coloris et encore moins une barrette dans le tiroir de la salle de bain!! Vous pensez bien avec 2 petites files à la maison!
Le tout étant de savoir à présent comment j’allais bidouiller tout ça pour en faire une barrette qui ne soit pas trop lourde et qu’elle ne glisse pas des cheveux.

Tuto

J’ai donc commencé mes essais avec mes restes de laine et j’ai pensé apporter une petite touche de brillance en y ajoutant un fil doré. Et ma grande L. n’a pas manqué de me rappeler que ça lui faisait penser aux deux étoiles de l’équipe de France de foot….Euh, ça va aller maintenant avec ce foot les filles….

Mon choix s’est porté sur des laines qui se tricotent avec des aiguilles n°5 et j’ai monté 12 mailles en bleu. J’ai tricoté 24 rangs en point de riz, puis j’ai changé pour du rouge. Vous obtenez ainsi un long rectangle. Il ne vous reste plus qu’à le plier en deux (rouge sur rouge et bleu sur bleu). Ensuite il faudra coudre les deux côtés et les extrémités. Puis enrouler le fil blanc plusieurs fois sur le milieu du rectangle afin de former le centre du noeud. J’ai fixé le noeud sur la barrette à l’aide de quelques points de couture avec du fil blanc. Et voilà, votre barrette tricolore est prête!

Alors passez tous un excellent 14 juillet et chantez et dansez jusqu’au bout de la nuit 😉

Gâteau au chocolat pour la kermesse de l’école

gateau chocolat kermesse école

Vous aussi vous la subissez cette période de l’année où vos enfants ont une vie sociale beaucoup plus riche que la vôtre?
Je parle bien évidemment de la fin de l’année scolaire où il faut jongler entre la fête du péri, la kermesse de l’école, la visite du collège ou encore un énième anniversaire de copains!!!
Alors quand on est jeune maman et qu’on regarde son calendrier on se dit qu’on ne va jamais y survivre!
Et puis avec le temps on trouve des astuces et on arrive au mois de juillet, certes sur les rotules mais toujours bien vivante!!!

Anticipation

Le maître mot pour s’en sortir c’est bien sûr l’anticipation. Pour ma part, j’ai toujours 1 ou 2 cadeaux d’avance histoire de ne pas avoir à courir dans tous les sens la veille d’un goûter d’anniversaire. Et j’ai pris l’habitude de ne plus demander aux mamans ce qui ferait plaisir à leurs petits. J’ai moi aussi des enfants du même âge, donc je sais ce qui pourrait convenir 😉 Oui c’est un peu radical j’en conviens, mais il faut savoir se préserver ma p’tite Dame!

Le gâteau de la mort qui tue

Les mamans sont souvent sollicitées pour confectionner des gâteaux….si si je vous assure! Alors les premières années on se dit qu’il faut faire des efforts pour dégoter une recette super originale pour épater la galerie et montrer ses talents de pâtissière et tout et tout….
Et l’expérience nous montre qu’un simple gâteau au chocolat recouvert de sucre glace et de Smarties fait toujours l’unanimité.
Alors même si je fais toujours le même et que je ne me casse pas trop la tête, il a toujours autant de succès et je ne l’ai encore jamais râté.
Je le sers à toutes les occasions et quand je demande à mes filles ce qu’elles souhaitent comme gâteau d’anniversaire, c’était toujours celui-ci qu’elles choisissent!
Je l’agrémente ensuite d’une déco en adéquation avec le thème et le tour est joué.
Vous mourez d’impatience de connaître la recette, hein? Allez, je vous la partage bien volontiers!

gateau chocolat kermesse école

Recette

Un jour où j’étais complètement dépitée à l’idée de devoir faire un gâteau pour je ne sais plus quelle fête de l’école, j’ai simplement tapé: « gâteau école » dans le moteur de recherche de Marmiton et je suis tombée sur cette merveille: Le gâteau au chocolat des écoliers!
La recette est d’une simplicité déconcertante et je vous assure qu’il est absolument délicieux!

Ingrédients:

  1. 200gr de chocolat noir
  2. 4 oeufs
  3. 125gr de beurre doux
  4. 200gr de sucre en poudre
  5. 100gr de farine
  6. 1 sachet de levure chimique

Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6). Faites fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes. Si vous le faites fondre au micro-ondes, ajoutez 3 cuillères à soupe d’eau pour 200gr de chocolat. Ajoutez le beurre au chocolat fondu et fouetter énergiquement jusqu’à ce que le mélange soit lisse et bien fondu. Dans un saladier, fouettez les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et incorporez la levure puis la farine. Versez le chocolat et le beurre fondus dans la préparation puis mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Versez la préparation dans un moule à manqué beurré et fariné. Faites cuire environ 25 minutes (adaptez le temps de cuisson pour obtenir un coeur plus ou moins fondant).

Bon appétit les super mamans et n’hésitez pas à me montrer vos réalisations 😉

Merci maîtresse, merci Patricia!

ça y est, c’est la quille! Dernière ligne droite avant les grandes vacances!! Youpi!!!

Pour remercier les maîtresses et l’Atsem de s’être si gentiement occupé de nos petits chérubins tout au long de l’année, il est d’usage de leur offrir un petit quelque chose.

Mais les pauvres, elles croulent toujours sous les fleurs, le chocolat et les mugs…c’est en partie la raison pour laquelle je pars bien souvent en quête d’une idée un peu plus originale et surtout du fait main. J’avais déjà offert des confitures maison, des pots de fleurs décorés par mes filles, des bocaux SOS cookies, etc…il me fallait donc trouver une autre idée cette année encore!

merci maitresse merci Patricia

Plumes en macramé

Au départ j’avais pensé fabriquer un attrape-rêves pour chacune d’entre elles avec mes fameuses plumes en macramé. Puis je suis tombée sur le profil Instagram d’une créatrice qui fait des boucles d’oreilles avec ces mêmes petites plumes. Son compte s’appelle De fil en Céline et ce qu’elle propose est juste magnifique. Allez y faire un tour!

C’était exactement ce qu’il me fallait et en plus j’allais pouvoir inclure les filles dans la fabrication de ces cadeaux de fin d’année! Parfait! J’ai ressorti mon stock de fils en coton et je les ai laissé choisir les couleurs qui pourraient plaire à leurs maîtresses et à l’Atsem. Elles ont trouvé tout de suite, pour ça vous pouvez leur faire confiance 🙂

Essai

Je m’étais déjà essayé a ces petites plumes lors de la fabrication de ma couronne de porte (cf post du 17 juin).

N’étant pas tout à fait convaincue du résultat je me suis dit qu’il fallait améliorer ma technique et que ce serait une bonne occasion de m’entraîner! Alors ni une ni deux me voilà repartie dans des tests et des découpages de fils en tout genre. Il y en avait partout!!!! Meringue le chat s’en est donné à coeur joie au milieu de tous ces petits bouts de fils qui virevoltaient de ci de là…ben si tout le monde s’amuse c’est l’essentiel, non???

Tuto

Il vous faut des supports de boucles d’oreilles neutres et du fil en coton. Une bonne paire de ciseaux et un peu de temps! Je pensais d’abord fabriquer la plume puis la fixer sur la boucle, mais finalement j’ai passé le fil dans la boucle puis j’ai tissé ma plume autour du fil que j’ai doublé. Il suffit de nouer vos petits bouts de fil les uns sous les autres jusqu’à obtenir la longueur souhaitée,  puis de passer un coup de peigne pour bien séparer les fils. Ensuite vous n’avez plus qu’à découper afin de donner la forme de plume à vos petits fils.

Je pense que je vais en refaire en les agrémentant de petites perles en bois, vous en pensez quoi? Et puis comme d’habitude mes petites poulettes m’ont déjà passé commande: ce sera du violet comme la maîtresse pour ma petite R. et quand à ma grande L. elle a choisi du vert menthe!! Stay tuned! Je vous montre tout ça très vite sur mon compte Instagram 😉

Bois flotté et plumes en macramé

bois flotté et plumes macramé

ça ne vous a sans doute pas échappé, on en voit absolument partout en ce moment: les plumes en macramé.
Je n’avais plus de couronne de porte depuis que j’avais enlevé celle de Pâques (donc plusieurs semaines en somme) et j’étais depuis tout ce temps à la recherche de quelque chose qui sorte un peu de l’ordinaire à accrocher à notre porte d’entrée. Et comme vous le savez, je suis plutôt obstinée…tant que je n’ai pas trouvé, je ne lâche rien….et c’est ainsi que notre petite porte est restée toute nue jusqu’à hier ;-)))))

Plumes en macramé

J’ai vu passer sur Instagram ces jolies plumes en macramé fixées à des bouts de bois flotté et j’ai eu une idée: j »allais en réaliser un exemplaire pour notre porte d’entrée.
Seulement voilà je n’en avais encore jamais fait moi des plumes en macramé…Mais en y regardant de plus près, c’est juste une autre technique qui permet de travailler mon matériau préféré 🙂 Et quelques recherches plus tard, il s’est avéré que ce n’était rien de sorcier.
Juste de la laine nouée d’une certaine manière 😉 Il n’en fallait pas plus pour me lancer dans l’aventure.

Petite fourmis

Mon petit côté fourmis est quelquefois pénible à assumer…surtout lorsque je ramasse des choses dans la nature pour les stocker dans le sous-sol sans but précis…
Mais là je savais que j’avais ramené du bois flotté de l’un de nos derniers séjours en bord de mer et j’allais enfin pouvoir l’utiliser! Bingo!
Et c’est mon mari qui allait être content: ça débarrasse ;-))))

Tuto

J’ai choisi d’utiliser de la laine blanche pour cette réalisation, mais on pourrait très bien l’imaginer dans la couleur de votre choix! Voire même de mélanger certaines couleurs. J’ai vu des choses très inspirantes en me promenant un peu sur la toile!
Donc après avoir testé plusieurs épaisseurs de laine, je me suis finalement décidée pour deux fils différents qui donnent des rendus assez surprenants au final. La technique du macramé est assez facile à reproduire, puisqu’il s’agit simplement de nouer le fil et de recommencer….et encore et encore….Faut quand même que je vous prévienne: c’est assez long et fastidieux!!!!! Mais l’opération la plus délicate à mon sens est de découper la forme de plume…

bois flotté et plumes macramé

Peaufiner

C’est exactement lors de cette étape que je dois encore peaufiner ma technique: à force de découper pour avoir la forme souhaitée, et ben cette plume fond comme neige au soleil…elle devient toujours en plus petite 😉 Mais pas d’inquiétude: j’ai prévu d’en refaire pour d’autres support, alors je vais m’exercer encore un peu et je vais vous montrer tout ça très bientôt! Stay tuned!!!! Et d’ailleurs vous les trouvez comment mes premières plumes????

Les encours ou la procrastination des tricoteuses

 

les encours ou la procrastination des tricoteuses

Aujourd’hui j’avais envie de vous parler d’un phénomène que toutes (ou presque) les personnes qui tricotent connaissent: l’accumulation des encours…
C’est notre procrastination à nous! Notre manière de remettre toujours au lendemain la finalisation d’un projet et surtout cette envie irrépressible de recommencer sans cesse un nouvel ouvrage.
C’est un peu maladif, je suis d’accord 😉 Mais on ne peut pas lutter, c’est plus fort que nous!

Dispersion

Le principe est très simple: on voit un modèle pour lequel on craque et hop, ça nous prend et on commence à tricoter. Pire encore, on a une idée en tête et il faut de suite s’exécuter.
C’est ainsi qu’on se retrouve avec plusieurs projets sur les aiguilles et aucun qui se termine….pire ce sentiment d’inachevé qui ne vous lâche pas. Qui arrive même à vous faire culpabiliser…si si!
Mais que voulez-vous ma p’tite Dame, c’est ainsi on ne peut pas s’en empêcher. Alors soudainement on prend de bonnes résolutions et on se fixe des objectifs.

Petit pull d’été

C’est comme ça que je me suis remise à un ouvrage oublié depuis une année au fond de mon panier de tricot. Oui vous avez bien lu…toute une année!!!
L’année dernière, j’avais avec une de mes collègues de bureau, craqué sur un petit modèle d’été de chez Drops. Une fois la laine commandée j’ai patienté un petit moment car elle souhaitait que l’on commence en même temps.
Une sorte de KAL (Knit Along) mais juste à deux. Mais comme elle se mariait dans la foulée, elle n’avait pas beaucoup de temps à consacrer au tricot.
Je l’ai finalement (avec son accord) commencé toute seule et il ne me restait plus qu’une manche à faire…la loose…une seule manche…
Et puis il a commencé à faire chaud et je me suis dit que c’était ridicule de faire un pull avec cette chaleur, alors je l’ai mis de côté pour l’automne. Très mauvaise idée.

les encours ou la procrastination des tricoteuses

Oubli

Puis j’avoue que je l’ai complètement oublié avec l’arrivée des premiers frimas. Et bien évidemment j’avais envie de tricoter de la grosse laine, pas du mérinos tout fin qui se tricote en 3.5 vous pensez bien!
Et là avec le printemps un peu frisquet et plutôt humide qu’on a eu en Alsace, je me suis dit que je le porterais bien de temps en temps ce petit pull tout mignon.
Donc me voilà repartie avec cette satanée manche à finir…Et vous n’allez pas le croire, mais j’avance comme une tortue, c’est à se demander si je sais encore tricoter…
Mais je le connais ce syndrôme: c’est la procrastination ou la malédiction des encours, appelez-la comme vous voulez cette satanée mauvaise habitude 🙂
Je m’étais fixée comme but de finir ce pull pendant le weekend de la Pentecôte et arrivée dimanche soir j’ai dû tricoter 5 cm au bas mot…re la loose.
Tout ça parce que mon esprit est déjà occupé à penser à mon prochain projet et qu’il monopolise toute mon attention…Mais je ne vais pas me laisser abattre et je vais la finir cette manche, non mais oh!

Alors stay tuned: le petit pull sera bientôt fini (enfin je l’espère sincèrement) et je vous le montrerai vite fait avant de passer très vite à ce qui me tarde de commencer!!!! Hihihi!!!!

Hello June! Je t’ai fais un panier avec des pompons

panier tressé avec des pompons

J’ai un petit faible cet an-ci pour ces paniers tressés que l’on voit un peu partout. J’en ai acheté un premier qui me sert de cache-pot, puis un deuxième pour y stocker un peu de laine et pouvoir transporter plus facilement mes ouvrages.
Et au final j’ai craqué pour un troisième exemplaire avec l’idée de le customiser. Et après j’arrête c’est promis!

Déco

Au départ je pensais le mettre dans la chambre de ma grande L. afin qu’elle puisse y ranger ses livres, mais maintenant qu’il est terminé je crois bien qu’il va se trouver une petite place sur le palier où j’ai installé mon espace de travail. Pas bien je sais, mais ce n’est que temporaire 😉 Regardez un peu comme il se fond déjà dans le décor:

panier tressé avec des pompons

Et puis comme pour la plupart des objets coup de coeur dans la maison, il va probablement transiter par les chambres des filles pour finir sa course dans le salon…
Un grand classique! C’est pour ça que je l’ai agrémenté de pompons en laine de plusieurs tailles et coloris différents de sorte qu’il se sente à l’aise dans toutes les pièces de la maison! Ben oui, si déjà!

Pompons

Je voulais un rendu pastel, mais avec du gris quand même parce qu’on en trouve un peu partout chez nous.
Le rose est bien évidemment toujours dans mes favoris vous l’aurez compris maintenant! Et j’ai rajouté une petite pointe de blanc, histoire de trancher un peu.

panier tressé avec des pompons
J’ai utilisé des restes de laine de différentes épaisseurs (ça va j’en ai toujours un peu en stock…hum). Par contre j’ai investi dans un kit pour faire des pompons depuis quelques temps déjà parce que franchement, découper des ronds en carton dans lesquels il faut encore couper des ronds….pfff!!! Je sais pas vous, mais moi ça m’enquiquine. Et puis à force de les utiliser et ben on les entaille quand on coupe la laine et du coup quand on les réutilise la laine reste accrochée….arfffff!!!  Bref j’ai investi dans ce petit kit et j’en suis ravie.

Et vous n’allez pas le croire…je viens d’acheter un nouveau panier, avec des pompons….mais c’est un sac à main cette fois-ci. Vous pensez que c’est grave docteur????

P.S.: Intervention de ma grande L: « Eh mamounette, il est chou ton nouveau panier! T’as mis quoi dedans? »
Moi: « Rien pour l’instant ma chérie, pourquoi? »
Ma grande L: »Ah, mais je pourrais le prendre alors? » Euh je crois bien que je vais pouvoir me reconvertir en Madame Irma d’ici peu 🙂

Croix communion au tricotin

croix communion au tricotin

Encore du tricotin? Ben ouais, quand je suis lancée on ne m’arrête plus!
Non, en fait il se trouve que c’est la saison des communions par chez nous et que je connais deux jeunes gens qui ont célébré leur grand événement hier.
J’avais déjà fait des croix identiques à celles-ci l’année dernière pour la communion de notre grande L. et je me suis dit que ça pourrait être une idée cadeau originale!

Matériel

Alors cette fois-ci on sort un peu des sentiers battus parce qu’il va falloir se procurer des choses un peu différentes:
-du fil de fer (épaisseur 1,5mm et un autre un peu plus fin)
-une pince à couper et une pince plate
-un tricotin (j’ai investi dans la version mécanique, bien plus rapide)
-du fil ni trop épais ni trop fin (j’ai pris de la laine qui se tricote en numéro 2,5 et 3 pour vous donner une idée)

Tuto

Il vous faut commencer par imprimer (ou dessiner si vous êtes plus douée que moi…) un patron de croix qui vous servira de base. Je vous mets l’esquisse que j’ai utilisée, mais pas de moquerie, hein!!! Je vous avais prévenu, le dessin ce n’est vraiment pas mon domaine de prédilection!!!!!

croix communion au tricotin
Ensuite vous allez fabriquer votre petite cordelette en tricotin. Afin de définir la longueur approximative dont vous allez avoir besoin, je vous recommande de poser votre cordelette sur le patron avant de la terminer. Peut-être qu’il existe une méthode plus efficace, mais celle-ci fonctionne pas mal.
Maintenant il faut passer le fil de fer dans la cordelette ainsi obtenue et former la croix à l’aide du patron. Il ne vous reste plus qu’à fixer les deux extrémités du fil de fer. Et c’est là que ça devient un peu délicat… J’avais d’abord enroulé le même fil autour des deux extrémités mais le résultat n’était pas franchement convaincant. On voyait comme une grosse boursouflure, c’était beaucoup trop épais. Alors j’ai préféré utiliser un fil de fer un peu plus fin, bien plus maniable et beaucoup plus discret. À présent il ne vous reste plus qu’à coudre soigneusement la cordelette afin de la fermer à son tour. J’ai laissé les cordelettes ouvertes à chaque extrémité alors quelques points dans les  boucles des mailles suffiront.

Vous pouvez laisser la croix ainsi:croix communion au tricotinOu alors resserrer toutes les branches:

croix communion au tricotin

J’ai opté pour cette version cette fois-ci 😉

Et vous, quelle version préférez-vous?

Voilà la croix est terminée et il ne reste plus qu’à l’agrémenter d’un bel emballage transparent avant de pouvoir l’offrir aux communiants!